Le frère, l’amour et moi

(sur Matthieu 25, 14-30)


Mon regard sur toi, mon frère, a les yeux du cœur, est ouvert ;
j’accueille sans a priori, tous tes talents, don ceux d’apôtre ;
je bénis ton énergie à t’engager envers les autres,
d’être le Sel de l’Humanité, et à l’amour, un trouvère.

Frank Widro